Connaissez-vous cette stratégie édito hyper efficace, et qui marche tout le temps ?

Un grand blogueur est même devenu millionnaire grâce à cette stratégie…

On est à la limite de la manipulation, mais pas vraiment, à vous de trancher…

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous un article pour vous inspirer.
Le titre de cet article, c’est :

« Pire expérience avec un client : 10 freelances racontent ».

Plutôt pas mal comme titre, mais surtout, l’auteur peut s’attendre à ce que ça ranke très bien.

L’auteur est positionné comme rédacteur SEO. (Le lien de l’article en question est dispo à la fin de cette analyse).

Comprendre ce hack éditorial facile à réaliser

Cet article qui compilent les témoignages de 10 freelances remplit 3 fonctions.

L’objectif de simplicité, l’objectif de valeur perçue, et l’objectif de viralité.

1/ Objectif de simplicité : un article qui ne prend pas mille heures à écrire

Rien de pire que de passer des heures et des heures sur un article. Autant un livre, je veux bien. Mais un article ? (Genre, celui-ci sur les 100 exemples de copywriting qui nous a pris mille heures…)

Il faut que ça aille vite ! On n’est pas tous journaliste au Monde ou chez Society, à pouvoir faire des enquêtes pendant des mois et des mois.

Là, l’objectif de simplicité de Vlad Cerisier est atteint. Il aurait pu passer du temps en ligne pour rédiger un article « Les 10 pires expériences de freelance que vous allez vivre avec vos clients ».

Mais il a opté (à raison) pour la simplicité : des témoignages ! Il n’a pas « fait » grand-chose, il a juste osé contacter du monde. (Ce qui est déjà pas mal)

Quand il m’a contacté, je lui ai répondu avec une mini-objection : son cold mail n’expliquait pas où allait atterrir nos témoignages.

Pensez toujours à transmettre la totalité de l’info, soyez transparent quand vous voulez écrire ce genre d’articles collaboratifs, ces recueils de témoignages.

2/ Objectif de grosse « valeur perçue ».

Le web, c’est magique : on y trouve tout… et parfois n’importe quoi. Avec les années qui passent, je « découvre » de moins en moins de pépites en ligne.

J’ai l’impression de déjà-vu, déjà lu 90% du temps. Et c’est un fait avéré : 44% des contenus sur le web sont de simples copier-coller.

C’est pour ça que quand vous voulez vous former, vous allez très vite apprendre beaucoup de choses…

Toujours les mêmes choses…

Et très vite plafonner. Vous aurez l’impression de toujours retomber sur les mêmes conseils et de ne plus rien apprendre.

Pourquoi ? Parce que nous autres, formateurs, nous gardons nos plus grosses pépites, les meilleures leçons, pour nos clients payants.

On donne beaucoup (ENORMEMENT) de contenu gratuit, puissant, instructif, formateur, mais on garde quand même les idées et techniques qui tuent pour nos formations payantes.

Là, l’article de Vlad Cerisier remplit l’objectif de valeur perçue : son article est bon. On y apprend des choses qu’on ne lit pas partout tous les jours.

Si vous démarrez votre carrière de copywriter freelance, vous lisez un article comme ça sur « les pires expériences clients », c’est vraiment très fort et formateur.

3/ Objectif de visibilité et de viralité

Cet article très malin des 10 témoignages va générer du trafic et de la visibilité pour son auteur, Vlad Cerisier. Pourquoi ?

Parce que la promo de cet article ne s’arrête pas une fois que l’auteur le publie sur son blog et sur son compte Linkedin.

Derrière, les 10 freelances mentionnés dans l’article vont évidemment relayer cet article.

Pour deux raisons principales, que vous connaissez bien si vous étudiez la nature humaine :

A] Les 10 témoins vont partager l’article pour leur égo (ah, on se sent flatté, Vlad nous a choisis…)

B] Les 10 témoins vont se sentir obligés par le principe de réciprocité (« Oh il est gentil, Vlad Cerisier, il a beaucoup travaillé, alors je vais lui renvoyer l’ascenseur en partageant son article ».)

Ce hack de stratégie éditoriale est très pratique… et peut rapporter gros (cf Tim Ferriss et son best-seller Les outils des géants : un livre entier écrit… par les autres !)

J’espère que ce décryptage de stratégie éditoriale vous aura plu, et vous inspirera !

Et maintenant, l’article en question : Les 10 pires expériences clients vécues par les freelances

PS : si vous voulez plus de décryptage et d’outils en copywriting et en rédaction,
je vous invite à cliquer sur la bannière ci-dessous pour vous abonner à la newsletter Les Mots Magiques !

newsletter-les-mots-magiques

Sélim Niederhoffer, coach de l’élite du copywriting d’aujourd’hui et de demain.