Bonjour à vous qui tombez sur cette page au gré de vos recherches sur le web, parce que vous recherchez un copywriter luxe.

Si vous avez trouvé cette page, c’est que je fais mon travail correctement !

Quel que soit votre domaine, vous avez besoin de textes pour des produits de luxe, pour des services personnalisés dans l’art de vivre, la gastronomie, l’hôtellerie, l’automobile, le yachting, l’immobilier de luxe ?

Lisez cette page… puis contactez-moi si mon profil de copywriter luxe vous séduit.

Il faut quelqu’un pour écrire des histoires magiques

Vous n’êtes pas Danette, Coca-Cola ou un logiciel de comptabilité, non. Vous, votre univers, c’est le luxe. A la fois vaste et flou, l’univers du luxe impose sa propre mythologie et hisse subtilement ses barrières à l’entrée.

Des barrières financières… mais aussi et des barrières culturelles.

Un cocktail entre 20 et 27 euros au Crillon, au Shangri-La ou au Ritz, ce n’est pas donné à tout le monde. Et surtout, ce n’est pas dans les habitudes de tout le monde.

Je vous épargne le cours de socio sur l’habitus, les normes et les valeurs des dominants, des possédants, de ceux qui sont vos clients. Vous connaissez leurs lofts, leurs Range Rover et leurs maisons secondaires à Formentera ou dans le Luberon.

Vos clients ont une spécificité : ils n’achètent pas par pur besoin. Ils n’ont pas de besoins matériels réels, ils ne sont pas dans le besoin non plus. Leur besoin est plus subtil. Quand on entre chez eux, ils attendent les compliments des invités sur leur bon goût.

Quand ils servent le vin à table, ils espèrent que les convives remarqueront l’étiquette ou se montreront intéressés par le millésime proposé.

Dans le grand jeu du désir, n’oubliez jamais la règle du « Je le veux parce que les autres le veulent aussi ».

L’envie est certes un péché capital, mais nous restons des humains, avec nos faiblesses, notre envie de montrer les beaux objets que nous possédons, sans afficher vulgairement d’énormes logos. Nous tenons à nous distinguer, à posséder le Rare, l’Unique, le Beau.

Quel que soit les produits ou services, quelle que soit votre offre, vous avez besoin d’un copywriter pour raconter l’histoire de votre maison, et pour plonger votre client dans votre univers.

Heureusement pour vous, je suis tombé dans la marmite du luxe quand… j’étais petit j’ai quitté l’adolescence.

Goûts de luxe ou goût du luxe ?

copywriter-luxe-porsche

Rien ne me destinait à me devenir rédacteur pour le luxe : je remercie donc ma curiosité et certains généreux mécènes qui m’ont éduqué aux codes du luxe.

Mais avant tout, que serait-on sans les livres, sans les magazines qui ont gouverné l’imaginaire pendant des décennies, avant de céder la place à la télévision et à Instagram ?

Alors que je lisais principalement Technikart, le magazine des tendances, l’Obs, l’Express et le Point. Puis au moment d’intégrer ma classe prépa, mes camarades m’ont mis dans les mains des magazines plus pointus. AD et Vogue pour ne citer qu’eux.

Le père d’un ami, ex-ESSEC, directeur d’usines de grands groupes du CAC40, lui, ne jurait que par Forbes, cigare au bec. (Je le remercie aussi pour l’initiation au whisky et au scotch, mais ça, c’est une autre histoire… qui m’a permis d’écrire pour de nombreuses distilleries).

Tous ces magazines de luxe, vous les connaissez, vous voudriez être présents dedans, ou vous avez déjà obtenu des passages presse chez eux, des interviews. C’est dans cet univers que j’ai décidé de travailler, le plus souvent pour réécrire des sites web, parfois pour préparer des séquences mails ou pour réécrire des communiqués de presse.

Mais ce qui m’a toujours fasciné, c’est le lancement d’une marque de luxe.

Comment présenter sa marque aux yeux du monde ? Quels mots employer pour transporter votre lecteur dans un univers plutôt qu’un autre ? Quel tone of voice ? Mais surtout… Quel storytelling ? Parce qu’une maison de luxe, ce sont avant tout des histoires, des codes et des symboles.

Dans le cultissime On advertising de David Ogilvy, le célèbre patron de publicité, une page est consacrée au storytelling d’un parfum de Paco Rabanne.

copywriter-parfumerie-luxe

Une publicité d’époque pour du parfum Paco Rabanne. Remarquez la taille prise par le texte, qui a disparu de nos jours.

Aujourd’hui, c’est la même stratégie qui est toujours à l’œuvre chez Atelier Cologne : une histoire, écrite, de préférence, pour chaque parfum. Sur le site. En boutique, avec les cartes postales. Mais jamais dans les publicités.

D’autres marques ont une approche plus directe, plus tape-à-l’œil : vous savez de quoi je parle si je vous dis One Million ou Invictus, toujours de Paco.

Enfin, si l’univers des beaux parfums rares vous attire autant que moi, vous n’avez pas pu rater le déploiement médiatique réalisé pour l’arrivée d’Henry Jacques au 2 avenue Montaigne : Vogue, Vanity Fair, Saywho, Forbes, le Figaro…)

Amateur de parfums (j’ai un faible que j’assume pour Tuscan Leather de Tom Ford, depuis 2010), ils ont été ma porte d’entrée dans l’univers du luxe, quand je décryptais le virage mainstream pris par le créateur texan en 2013.

Par la suite, mes revenus de copywriters m’ont permis de démarrer pendant quelques années une vie de digital nomad, et de vivre moi-même dans les palaces du monde entier. Pour écrire sur un sujet, mieux vaut le connaître.

Lorsque ma cliente située au Bourget a fait appel à moi pour réécrire les textes de son site internet, elle a été séduite parce qu’elle n’a pas eu besoin de m’expliquer les douleurs et les besoins en aviation privée de ses clients (footballeurs de l’équipe de France, Vitaa, Maître Gim’s, Nabilla et patrons de PME).

Quand un célèbre atelier de personnalisation des montres à Paris a fait appel à moi pour une refonte de son site, idem : un coup d’œil à ma montre (il n’y a qu’un seul trou dans le bracelet, parfaitement à ma taille), le propriétaire savait qu’il avait frappé à la bonne porte.

Parfois, il m’arrive de faire le premier pas quand j’aime l’univers d’un créateur ou d’une marque.

C’est notamment le cas d’une grande maison parisienne de lunettes de luxe, que j’ai directement contactée pour leur proposer une stratégie de visibilité sur le web. Je n’ai évidemment pas frappé chez eux par hasard : j’étais déjà client chez eux, ce qui facilite les discussions, et ma compréhension des besoins du client.

Ecrire pour Forbes : un accélérateur d’expériences haut de gamme

(Parfois je suis moqueur quand je corrige les textes des autres copywriters luxe, et que je vois écrit « haute gamme » au lieu de haut de gamme. Si si, c’est déjà arrivé, je vous le promets !)

Je vous ai caché quelque chose… Si j’écris sur mon blog lifestyle depuis 2010, dans ma tête, je suis avant tout storyteller : je contrôle l’histoire. Surtout la mienne. Mon objectif à moyen terme ? Vivre à Los Angeles et être scénariste.

Alors depuis des années, je mets tout en œuvre pour que les douaniers américains me laissent passer plus facilement.

C’est notamment pour cela qu’en 2017, lors du relancement de Playboy et de Forbes, j’ai trouvé ma place au sein des équipes éditoriales. Quoi de plus schizophrène que ce pays d’excès, incarné à merveille par ces deux titres.

Aujourd’hui, vous pouvez encore retrouver mes articles sur le site de Forbes. Au programme : des restaurants gastronomiques, des chroniques de soirées et des séjours dans des palaces italiens, autrichiens, anglais, français, américains…

Mes points forts à votre service

  • Besoin de communiqué de presse ou de dossier de presse ?
  • Besoin de quelqu’un pour rédiger une campagne emailing ?
  • Besoin d’une réécriture sur une page pour booster le taux de conversion ?
  • Besoin d’une refonte entière des textes d’un site internet ?
  • Besoin d’une stratégie SEO, d’une stratégie éditoriale pour vous positionner sur votre marché ?

J’allais oublier… J’ai aussi une sacro-sainte horreur des fautes d’orthographe, qui jettent le discrédit sur le plus beau des textes…

Comment peut-on travailler ensemble ?

luxury-copywriting

Si on travaille vite et bien, on ira célébrer ça à la Villa d’Este ?

Si vous avez essayé de faire votre copywriting tout seul mais que vous manquez de temps, ou que le résultat n’est pas à la hauteur de vos espérances : je suis là pour vous !

Si vous n’êtes pas satisfait de vos rédacteurs ou de votre attaché de presse, je peux venir prêter main forte.

Récemment, j’ai publié chez Eyrolles LE (j’ose la majuscule) livre de référence sur le copywriting en français.

J’essaie de partager un maximum de contenu gratuit dans ma newsletter et sur la chaîne Youtube Les Mots Magiques, mais je ne suis pas que formateur en copywriting : je reste avant tout copywriter, et au service de votre projet.

Contactez-moi simplement, par mail : contact@les-mots-magiques.com

C’est mon adresse professionnelle, je la consulte plus souvent que mon adresse personnelle, et c’est bien moi au bout du fil.

N’hésitez pas à partager tout ce que vous voulez me dire par mail, puis nous conviendrons d’un appel, et nous verrons si je peux être votre copywriter luxe.

Parfois, je suis obligé de refuser des missions si les délais sont trop courts, ou si les missions sont trop longues : mon agenda est souvent rempli.

Dans tous les cas, je vous aiderai à trouver une solution pour que vous puissiez obtenir des textes qui reflètent l’esprit de votre maison et qui vous aident à convertir.

J’attends votre mail !

PS : si jamais vous passez dans la Drôme, je ne suis pas contre un déjeuner chez Pic pour faire connaissance. Et toutes les 3 semaines, je suis à Paris pour voir mes clients et mes amis, donc toujours disponible pour un café.

Sélim Niederhoffer, votre copywriter